Télécharger/Download: français deutsch english
Afficher/Display:
français deutsch english

BRIGITTE MEYER

Pour Brigitte Meyer, la musique représente un dialogue privilégié d’essence spirituelle, un véritable rite de communion entre les humains. Mettant au service de cette conviction sa musicalité naturelle et intérieure, la qualité de son phrasé et l’intensité de son rythme, Brigitte Meyer est une pianiste qui dévoile le sens caché des oeuvres. Née à Bienne en Suisse, elle donne son premier concert à l’âge de 11 ans. Elle fait de brillantes études, avec Denise Bidal à Lausanne puis avec Bruno Seidlhofer à l’Académie de Musique de Vienne, où elle obtient la Reifeprüfung et le prix Bösendörfer en 1971. En 1975, elle est première finaliste du Concours Clara Haskil à Vevey.


RAYONNEMENT

Festivals internationaux


Brigitte Meyer participe à nombre de festivals internationaux tels les Wiener Festwochen, le Schleswig Holstein Musikfestival, le Festival de Montreux, le Festival international de piano de La Roque d’Anthéron, le Lucerne Festival, le Festival Pianistico internazionale Arturo Benedetti
Michelangeli de Brescia, le Musikfestival de St-Moritz, le Festival d’Aix-en Provence, le Festival Primavera Musicale de Rome ou encore le Festival d’Hakuba au Japon.


Salles et tournées

Elle se produit dans de prestigieuses salles d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud, du Moyen Orient ou du Japon : Musikverein et Konzerthaus à Vienne, Tonhalle de Zürich, Victoria Hall de Genève, Sala Verdi à Milan, Auditorio nacional de Musica de Madrid, Palau de
la Musica à Barcelone, Conzertgebouw à Amsterdam, Queen Elisabeth Hall de Londres, Centre cuturel Nyavara à Téhran, Hafez Hall à Shiraz, Bunka Kaïkan à Tokyo. En 1986, sa tournée à travers le Japon a été sponsorisée par le quotidien Asaki et le Département Store Mitsukoshi.

PARTENAIRES

Chefs et orchestres

Comme soliste, elle a joué en Suisse avec l’Orchestre de la Suisse romande, les Orchestres symphoniques de Bâle et de Berne, l’Orchestre de la Tonhalle, l’Orchestra della Svizzera italiana, le Winterthur Stadtorchester, le St-Galler Sinfonieorchester, le Aargauer Sinfonieorichester, les Camerata de Lausanne, de Berne, de Zürich, le Sinfonietta de Lausanne.
En Allemagne, elle s’est produite avec le Stuttgarter Kammerorchester, le Siegerland Orchester, les Solisten der Berliner Philarmoniker, le NDR Sinfonieorchester, la PotsdamerKammerakademie.
En Autriche avec les Wiener Symphoniker, le Wiener Kammerorchester, la Camerata deSalzburg.
En France avec l’Orchestre de chambre de Toulon, l’Orchestre de chambre d’Auvergne.
En Italie, avec l’Orchestre di Sta.Cecilia et l’Orchestra di Padova.
Et encore avec l’Orchestre de Chambre de Norvège, l’Orchestre symphonique de Prague, l’Orchestre de Chambre slovaque, la Philarmonie Georges Enescu de Bucarest, le Radio Kammerorchester d’Hilversum, le Weiner Kammerorchester de Budapest, l’Orchestre symphonique de Montréal et les Musici de Montréal.

Sous la direction de chefs comme Pinkas Steinberg, Horst Stein, Tibor Varga, Armin Jordan, Okko Kamu, Thomas Sanderling, Iona Brown, Dennis Russel-Davies, Milan Horwath, Jesus Lopez-Cobos, Michel Corboz, Edmond de Stoutz, Paul Sacher, Jean-Marie Auberson, Wolf-
Dieter Hauschild, Victor Desarzens, René Klopfenstein, Hervé Klopfenstein, Thierry Fischer, Reto Tschupp, Matthias Aeschbacher, Lovro von Matacic, Michel Plasson, Bernhard Klee, Peter Maag, Chrsitoph Muller, Roberto Benzi, Yuli Turowski.

Musique de chambre

Portant un amour particulier à la musique de chambre, elle s’est produite avec Marta Argerich, Maria-Joao Pires, Alexandre Rabinovitch, Eva Graubin, Ana Chumachenko, Heinrich Schiff, Gérard Wyss, Philippe Racine, Marçal Cervera, Hansheinz Schneeberger, Giulia Stuler,
Christoph Schiller, Luigi Alberto Bianchi, Wolfram Assmann, Thomas Demenga, Patrick Demenga, Eugenia Zukerman, Bijan Khadem-Missagh, Erez Ofer, François Guy, Tibor Varga, Jean Piguet, Thomas Füri, Pablo Loerkens, Pierre Amoyal et avec des formations comme le
Quatuor Prazak de Prague, le Quatuor Auer de Budapest, le Quatuor Sine Nomine de Lausanne, le Fine Arts Quartet, etc.
Elle anime également avec bonheur des soirées de lied, entre autres avec Hugues Cuenod, Eric Tappy, Philippe Huttenlocher, Brigitte Fournier, Brigitte Balleys, Hiroko Kawamichi.


Répertoire

Le répertoire de Brigitte Meyer est très vaste, allant de Bach aux contemporains. Considérée comme une mozartienne hors pair, elle joue avec prédilection Haydn, Beethoven, Schubert, Chopin, Schumann, Janacek ou encore Ravel

Discographie

Dédicataire du Concerto pour piano de Jean Perrin, elle l’enregistre en août 2007 à Berlin avec la Potsdamer Kammersymphonie, sous la direction de Jean-François Antonioli. A relever encore dans sa discographie :

Les concerti K 271 et K 488 de Mozart avec l’Orchestre de Chambre de Norvège, sous la direction de Iona Brown, Editions Omega aux Etats-Unis et Editions Doron en Suisse.

Les concerti K 456, 595, 414 et 449 de Mozart avec le Zürcher Kammerorchester sous la direction d’Edmond de Stoutz.

Les Variations en fa majeur, l’Andante favori et la Waldstein Sonate de Beethoven, Editions Gallo.

La Sonate K 332 en fa majeur de Mozart et la sonate D 960 en si bémol majeur de Schubert, Editions Gallo.

Les Sonates et Variations de Mozart, Editions Gallo 

L’intégrale de l’oeuvre pour piano de Mendelssohn, Edition Jecklin.


De Emile Jaques-Dalcroze, l’intégrale de l’oeuvre pour piano et l’intégrale de l’oeuvrepour chant et piano avec Philippe Huttenlo
cher et Audrey Michael, Editions Gallo.


Enseignement

Brigitte Meyer enseigne depuis plus de 20 ans dans les classes professionnelles du Conservatoire de Lausanne / Haute Ecole de Musique et elle y transmet les mêmes valeurs humanistes et spirituelles qui président à son activité musicale.

Elle a donné également des Masterclasses à Tokyo et Téhéran et à Uttwil.

Track 1
Track 2
Track 3
Track 4
Track 5
Track 6

Download Al